Numérisation de l’année 2016/2017 des PME

Nourriture en ligne
12 septembre 2018
Émission BSSCarrier
12 septembre 2018

Le Ministre de l' économie et des finances, grâce à un décret approprié, a prévu la possibilité pour les PME d' accéder à un fonds, égale à 100 milions d' euros, au fin de favoriser l'efficience des agences d'un point de vue numérique et technologique.

La contribution économique à fonds perdus est prévu, sous forme de voucher, pour un montant du 50% de la valeur du projet de numérisation et pour un plafond maximum à €10.000,00.

Cette contribution à fonds perdus est utilisable pour augmenter ou adopter des mesures de numérisation des processus des agences et de modernisation técnologique en faveur des 8 régions du Sud d'Italie, c'est à dire Abruzzes, Basilicate, Calabre, Campanie, Molise, Pouilles, Sardaigne et Sicile.

Les projets de numérisation ont le but d'acquérir le software, le hardware ou les services qui permettent aux grandes, petites et moyennes entreprises de:

  • amèilorer l'efficience ades agences.
  • moderniser l'organisation du travail grâce àux instruments tecnologiques, permettant la mise en service des nouvelles formes de contracts et de travail
  • augmenter la prodution avec e-commerce.
  • garantir l'accéss en ligne à large bande et ultralarge bande.
  • accéss au réseau Internet à travers le système satellitaire, par achat ou la mise en ouvre des décodeurs et antennes
  • pour la formation du personnel des PME dans le domaine des télécommunications ITC.

    Attention: Les services énumérés ci-dessus, doivent être achetés et adptés, seulement après la reconnaissance et l'attribution du voucher.

    La domande pour obtenir le voucher, pourra être présenté en ligne, probablement à partir de janvier de l'année 2017. Les conditions des PMI

    Les enterprises et les agences qui peuvent se candider:

  • Grande, petite ou moyenne entreprise (GPME) sans tenire compte de leur forme juridique, y compris de régime comptable adopté.
  • elles ne doivent pas être entreprises dont l'activité soit liée au secteur de la production agricole, de la peche et de l'aquaculture.
  • elles doivent avoir siège social et/ou unité locale active en Italie (aujourd'hui seulment par les 8 régions du Sud d'Italie) et être inscrites dans le registre des entreprises.
  • elles ne doivent pas etre l'objet d'une procédure de faillite, d'échec, règlement (aussi s'elle est volontaire), redressement judiciaire, etc.
  • elles ne bénéficient pas des autres contributions nationaux pour l'achat et ne bénéficient pas des services accordés par le vaucher.
  • elles ne doivent pas etre objet d'un ordre de recouvrement déclaré par la Commission Européenne pour les aides illégales.
  • CEP valable et efficace
  • Signature numérique du répresentant ou du délégué.
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *